Accueil > Cure de paysage > Foncier chinois

Foncier chinois

jeudi 11 décembre 2008, par Jean Landré

Des plans à gogo

Jean est émerveillé par les doigts experts des architectes. En compilant les données disponibles et partant d’un extrait de photo aérienne de Google-Earth (et Dieu sait si la région y est floue), Ye Ziteng a réussi à dessiner la carte ci-contre. Le village ancien se situe à l’extrémité gauche. Il a retrouvé grosso-modo les cinq pains de sucre qui entourent le Parc et délimité leurs courbes de niveaux. Le dessin donne un support pour appréhender les véritables limites du village, le long desquelles un circuit de randonnée peut être envisagé.

La limite des 3000 mus

Suivez le trait rouge. Il délimite la zone qui appartient à la communauté de JiuXian et quelques 46 propriétaires. C’est en juillet dernier qu’il a fallu beaucoup de diplomatie et de discussions pour arriver à mettre tout le monde d’accord sur cette surface. Frédéric, au nom de la Fondation DaST demandait de céder ou plus exactement de louer pour 30 ans une surface de 3000 mus non exploitables pour l’agriculture afin de lancer le projet de Parc.

La signature

A partir de 19h, comme à l’accoutumée, le diner rassemble toute l’équipe au premier étage du restaurant de M. Li. Le régisseur a préparé le contrat de location des 3000 mus que les paysans doivent signer. Il a également préparé chaque enveloppe avec le montant d’argent, proportionnel, correspondant à 10 ans de location. Tous ne savent pas écrire. Une éponge d’encre (de chine ?) rouge est placée sur la table de signature. Sous l’œil du chef de village Mao, chacun appose signature et/ou empreinte, généralement du majeur de la main gauche. Une erreur se produit cependant. L’un des paysans concernés refuse de signer.

Demande t-il plus d’argent ? La consigne était de ne distribuer les montants qu’à l’issue de toutes les signatures. Elle n’a pas été respectée. C’est très ennuyeux car le projet ne peut démarrer que si la totalité est OK.

Semlex

Jean pense à son associé de Semlex qui devrait venir faire un tour de prospection en Chine pour organiser les contrats et la digitalisation.

Premiers signataires

Article précédent : Dragons, hors les murs !

Article suivant : Où trouver des madriers ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.