Accueil > Blog Asie > Chiang Mai 5eme jour

Chiang Mai 5eme jour

lundi 21 janvier 2008, par Dominique Landre, Dominique LAURENS, Jean Landré

Croisière sur le Ping

Embarcadere

Dimanche matin, Chang Maï sommeille, les magasins sont fermés, les rues sont calmes. Alain, accompagné de ses deux Dominiques, part pour une petite croisière de deux heures sur la rivière Mae Ping qui traverse la ville pour se jeter dans le Chao Fraya. Ce fleuve rejoint le golf de Thaïlande en passant par Bangkok (environ 1 mois de navigation).

Wat Chaimongkol

Après 45 minutes, le bateau s’arrête et accoste près d’une petite ferme : jardin botanique de plantes médicinales et culinaires, musée agricole. Après un repas thaï c’est le retour au Chaï Mongkol qui est le plus vieux temple bouddhique (cambodgien) de Chiang Maï (600 ans). Ballade très agréable. Au fil de l’eau, fraîcheur, sérénité, beauté et poésie.

Lanna Golf

Ce golf, le plus proche de Chiang Maï comporte 27 trous avec de nombreux obstacles d’eau. Alain se limite aux 18 trous qu’il parcourt en 4h15, accompagné par "sa" caddie. En effet, ce sont des femmes qui suivent et poussent le matériel. Elles portent une sorte de Tchador pour les protéger contre le soleil, ramassent les balles, les essuient et massent au passage les épaules du boss ! Alain croise peu de joueurs. Il échange quelques mots avec un canadien et repère deux japonais qui l’ignorent dédaigneusement.

Le marché Tha Peï (dimanche soir seulement)

Doi Suthep

Le soleil se couche derrière la montagne Doï Suthep. Durant ce dimanche après-midi, une intense activité anime l’intérieur de la vieille ville carrée, bordée par les douves. La circulation est bloquée, le marché de nuit s’installe. Les côtés des deux principales rues du quadrilatère sont meublés par des centaines d’échopes de toutes formes qui ouvrent à la tombée de la nuit.

Le milieu de la route est occupé par des musiciens ou des petits spectacles. même à pied dans ce marche, presque tout le monde "roule a gauche". On se bouscule doucement pour passer et l’on entend assez fréquemment parler français. même sur la rue, une échoppe sur dix vend de la bouffe.

au milieu de la rue

Les odeurs d’orange pressée alternent avec l’huile des nems ou celle des peintres qui brossent les visages, comme place du Tertre. Sans oublier les parfums du type ’Patchouli’ que les vendeuses font tester aux clientes de passage.

Chedi de nuit

Decor du restaurant

Les grilles des temples et monastères qui bordent la rue sont ouvertes. L’espace entre statues, Bouddhas et Chedis est occupé par les cantoches que nos lecteurs connaîssent bien maintenant. C’est une immense kermesse. Des quantités de lampes ’basse énergie’ éclairent les murs décorés de papiers colorés. C’est la fête la plus traditionnelle et colorée de toute la Thaïlande. À ne manquer sous aucun prétexte !

Massages

Le portrait

Chaque intersection de rue est occupé par les lieux de massage. Ce sont des fauteuils, généralement ou thaïs et touristes se font masser 1/2h ou 1h. Massage spécialisé essentiellement pour les pieds mais aussi les épaules, le dos et la tête. Tout y passe (enfin presque !) pour 2 euros de l’heure. Jean insiste (un peu lourdement) pour que tout le monde y passe... ce qui donnera des ailes à toute l’équipe pour continuer la rue jusqu’au bout. Les boutiques de nippes ralentissent hélas la progression du groupe et il est préférable que chacun retrouve son autonomie.

Massage des pieds

Jean a pris l’habitude des massage. Il a teste également celui des épaules. Cependant, a sa grande surprise, on ne l’a pas fait assoir mais on l’a invite a se coucher sur le ventre, discrètement derrière les sièges (il n’avait pas vu les matelas, a même le trottoir). C’est beaucoup plus technique que les pieds. Mais que va t-il faire de sa banane qu’il porte inlassablement a la ceinture ?

en plein air

"sa" Dominique n’est pas là pour assurer la sécurité des passeports, billets de retour et cartes de crédit. Ne pouvant faire autrement, il dégrafe sa banane et la pose près de la masseuse qui lui est affectée. Elle lui saute sur le dos. Il ne peut même pas crier pour alerter ou faire rire sa moitié. Son visage est enfoui dans l’oreiller. La banane n’est plus dans son axe de vision. Le radoucissement des pouces sur la colonne vertébrale lui laisse le temps d’imaginer le passage au consulat et toutes les embrouilles que va provoquer la disparition de la banane. Non, calmons nous ! On ne vole pas ici. La masseuse invite maintenant Jean à passer sur le dos. Elle s’agenouille derrière lui et continue sa technique sur les épaules, le cuir chevelu et le visage. Hum c’est fini. La banane est encore là.

Chiang Mai 6eme jour

Portfolio

Messages

  • Merci aux nombreux redacteurs, relecteurs et correcteurs de cet article. Le systeme d’edition en Nord Thailande est au point...
    Les nombreuses photos jointes remplaceront l’envoi de cartes postales !

    Bises a tous.

    D & J

  • J’en suis "aux reflexions" ! Je vous met un commentaire a chaque page mais j’ai du retard !

    Gros bisous

  • Bravo a vous tous ! Je n’en attendais pas moins des Landre !

    Ca y est ! Je suis a jour de votre blog !

    J’attends avec impatience votre compte rendu de Khrabi. Attention, c’est tres Musulman contrairement au Nord qui est Boudhiste !

    Encore Bravo !

    Marie-T

  • Un coucou d’Issy les Moulineaux (c’est bien moins exotique)...
    Merci de me faire profiter de votre beau voyage dans ce pays que je ne connais pas.
    Bonne continuation et à bientôt !
    SOPHIE

  • C’est vraiment formidable de faire voyager les amis en même temps que vous, je garde un souvenir (il y a 35 ans)d’une ballade en jeep chez les Meos fumeurs d’opium, il me semble bien que c’était au départ de Chang Mai. La forêt était très dense et les villages très pauvres. Vous faites rêver avec les massages...à si bon prix !
    Bises à ts les deux et amitiés à vos amis
    Alain et Christiane
    PS : pluie et grisaille sur Deauville

  • Je viens d aller sur le blog de la famille Landre, Joy est avec moi pour regarder les photos et notamment les plats que vous avez mange chez vos amis เ Chiang Mai, le tom kha kai par exemple qui est bien reconnaissable sur la photo.
    Je vois que vous n’avez pas ete au Wat Phrah Singh (j’enleve les accents) qui est un des plus fameux de chiang mai aussi une devotion vous y apportera la protection idoine
    Vous avez l air bien detendue et cela me fait bien plaisir de vous voir en pleine forme.
    Il est quand me๊me un peu risque้ de laisser hors de vue ses effets meme si l on finit par oublier ce type de probleme.
    La ballade en motor bike vous rajeunit, attention aux feux qui ne sont pas toujours synchros plus d un a d้couvert l’hopital local
    Bonne suite de voyage
    Bernard GROUTEAU

  • côté massages - effectivement Jean a pris un risque en lâchant sa banane - je trouve dommage que les masseuses soient assises sur des siège en plastique couluer bleu étrole j’aurais préféré des sièges en bambou
    ah ce plastique !!
    dom ! attention aux coups de soleil - couvre les épaules
    et ton chapeau il lui manque des bords qui fassent ’haut-vent’
    merci pour nous permettre de suivre le voyage en tous cas et bravo au technicien qui fait mon admiration
    francoise (de Paris sous un ciel gris)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.