Accueil > Blog Vietnam > Les empereurs de la lignée NGUYEN.

Les empereurs de la lignée NGUYEN.

jeudi 12 février 2015, par Martine NGUYEN VAN TAN

Entrée de la Cité Impériale.
Selon le guide, la grande porte centrale était réservée à l’empereur, les deux portes latérales aux mandarins et celle sur le côté aux militaires.

A plusieurs reprises, lors de la visite de la cité impériale de Hué, Martine entend parler de Kai Dinh, l’avant dernier empereur, intronisé en 1916, décédé en 1925 et sous lequel son beau-père était mandarin. Elle l’imagine donc, rentrant par la porte latérale pour porter à l’empereur des nouvelles de France, où il est allé plusieurs fois. Mais, laissons la parole à Martine.

NGUYEN VAN HIEN

Visite de la Cité Impériale. Beaucoup d’émotion pour moi car mon beau-père S.E. NGUYEN VAN HIEN a été un grand mandarin sous le règne de Kai Dinh. Il a exercé plusieurs ministères de 1895 à 1922 où il était commandant du palais impérial. Son CV est assez impressionnant selon le ”livre des notabilités d’Indochine” que son petit fils Olivier a retrouvé dans les archives de Sciences Po :
 Chevalier de la légion d’honneur.
 Commandeur du Dragon d’Anam.
 Médaille militaire du gouvernement annamite.
 Ministre de l’intérieur.
Il parlait très bien français et, à ce titre, il a accompagné plusieurs fois son Empereur à Paris.

Les restaurations.

La cité impériale est très vaste. Elle représentait un refuge pour les Viêt-cong. Elle fut presque totalement bombardée par les américains. Progressivement elle est rénovée, depuis 1975, date de la fin du conflit.

Article précédent : Vers le centre du Vietnam.
Article suivant : Deux tombeaux d’Empereurs.

Portfolio

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.