Accueil > Blog Asie > En route vers Chiang-Mai

En route vers Chiang-Mai

jeudi 17 janvier 2008, par Dominique Landre, Jean Landré

Nuit de train

Voyageurs a l’arrivee

Gare de BKK. Ponctualité de tout le monde. Landré et Laurens retrouvent Frédéric et Maria 3/4h avant départ.
Pendant qu’ils attendent, un pauvre vieux, assis près de Maria fait une crise de tétanie. La police arrive rapidement sur les lieux et s’occupe du malade.

Ligne Bangkok-Chiang-Mai

Le train est sur le quai 5. Nos six français s’installent dans 3 compartiments contigus. tout se déroule dans l’ordre. Le train part a l’heure et arrivera de même. La nuit se passe bien, bercée par les voies. Au petit matin, Jean apprend a compter en français au garçon de Wagon.

Wagon restaurant

Compter en francais

A peine installe un agent prend la commande du repas. L’homme apporte les premiers éléments sur place alors qu’il y a une voiture restaurant. Une négociation s’ouvre donc, a cause d’une commande trop rapide. C’est le piège tendu par les rabatteurs qui jouent sur la méconnaissance des touristes. Certains dineront donc dans la cabine, les autres découvriront l’animation du wagon restaurant, bruyant et vente car aucune fenêtre n’est actionnable.

wagon restaurant

La seule fenêtre fermée est celle des français et l’un d’eux fume le cigare ! Animation en effet avec une dame asiatique (la comptable du wagon ?) qui n’a pas arrête de jacasser, parler fort, invectivant un homme (collègue ?) et indisposant l’atmosphère au point de provoquer une réaction chez certains passagers. L’un d’eux essaye de la calmer en l’invitant a danser. Sans effet. Un autre se met a l’imiter... en français sous la forme d’un poème de Vigny ! La table voisine, peuplée de chinois rieurs encourage la déclamation. Tout le wagon part en fou-rire. Pas d’avantage d’effet sur la bavarde qui se contente de changer de place sans arrêter sa logorrhée.

Accroches dans les taxis collectifs de Chiang-Mai sont des "Sanglohs"

Accroche au taxi

Daniel et son amie ’Bee’ attendent le groupe de français a la gare d’arrivée. En écoutant parler Daniel, Frédéric et Jean, les Laurens comprennent qu’il s’agit de trois copains d’école qui se retrouvent. Daniel est un remarquable organisateur. Il a réserve un taxi collectif "Sangloh" pour la journée et le groupe est promptement amène a son hôtel "Taipae Place". Accroche-toi bien Alain ! Frédéric enfourche la place arrière du vélomoteur de "Bee". Ils suivent le taxi. ’Bee’ s’éclipsera discrètement afin de préparer l’invitation de toute l’équipe, le soir même.

la montagne Doi Suthep

Le dragon du Temple

Le Dragon du Temple
Daniel propose d’accompagner le groupe et suggère de découvrir, a partir de 11h la montagne Doi Suthep. Cette montagne, 1000m au-dessus de Chang-Maï abrite deux curiosités a voir des l’arrivée ici : d’une part un des temples les plus sympathiques de cette région et d’autre part un village Mong. A la première étape, un demi millier de marches séparent le taxi du Bouddha. Les dames optent pour le funiculaire alors que les gars affrontent gaillardement les dragons qui bordent l’escalier.

Le recueillement

Recueillement

Le short de Dominique n’est pas mieux accepte qu’a BKK. On lui prête un sarrong. En compagnie de son époux elle pourra faire ses dévotions avec offrandes comme ils l’apprirent au ’Soukhouane’ lors du mariage de Pascal et Caroline. De nombreux souvenirs des détails asiatiques du mariage leur reviennent. En particulier le lien par le fil de coton qu’un moine noue autour du poignet, les vases d’offrandes, richement décores (’Fakhouanes’, c’est bien ca ?). Le Laos est tout proche et les parents Landré retrouvent l’émotion de la cérémonie du mois de mai qu’ils partagent aussi avec Frédéric. Ils expliquent aussi a Maria qui n’avait pu assister au Soukhouane.

le village des Mongs

Village Mong. Marche

Cette peuplade est appelée Hill Mongs puisqu’elle se situe au sommet de la montagne. La proximité de ce village en fait une destination très touristique. Les boutiques jalonnent le chemin qui mène vers le village et surtout les jardins remarquables.

Invitation chez Daniel et Bee

Bee presente les desserts

Le taxi est ponctuel au RV de 19h et emmène le groupe vers l’appartement loue par Daniel, six mois par an. C’est dans un immeuble d’une trentaine d’années de 16 étages. L’accès se fait curieusement par la cour intérieure, ronde. Bee a prépare de nombreux mets dont un poisson a la citronnelle très savoureux. Tous les plats sont apportes sur la table en même temps. Ce sont ensuite les desserts, avec une recherche caractéristique sur les couleurs. Comme a l’accoutumé, les ingrédients sont coupes menu. Quel travail !
Chaque dame repartira du diner avec un orchidée. Merci encore ’Bee’ et Daniel pour vos délicates attentions

Chiang Mai 2eme jour

Portfolio

Messages

  • Supères, vos descriptions et photos. On s’y croirait !
    C’est fou que vous vous soyiez retrouvés (à l’heure) pour prendre le même train (avec Frédéric et Maria).
    Bises

    jp

  • Bravo les aventuriers pour vos photos ! Ligne Chiang-Mai, notre préférée, est un véritable chef d’œuvre de cadrage avec la petite gare sur la droite et le tunnel au point de fuite, on a l’impression d’un écoulement naturel des lignes de chemin de fer.

    JP et LULU Beaumatin.

  • Bravo le rythme est trouvé : la phrase est courte et précise, le récit sans adjectif, pas plus gras qu’une soupe locale. Le contact avec les locaux est pris.
    Dimanche notre sortie dans Paris s’est faite sous le soleil : nous étions 23 à table hélas sans vous ! Nous pensons y retourner en janvier 2009, serez-vous rentré ?

    M et JP

    • Merci Jean-Pierre pour le texte pas plus gras que la soupe locale...
      Concernant la randonnee urbaine... c’est notre lot quotidien, en attandant quelque treck en elephant... si je ne me trompe !

      L’an prochain, meme date sur Paris... pas sur. Cette periode etant tellement agreable ici (sans les pluies), on y prendrait bien des habitudes !

      Dom et Jean

    • JP et M,

      Nous prenons note du rendez-vous en janvier 2009 pour la ballade dans Paris !!!!
      La Bise.
      Dom.

  • Bravo, c’est super de suivre votre voyage, on s’y croirait (presque..) Désolée que vous n’ayez pu rencontrer les enfants à BKK, je l’ai ai appelé le mardi et ils m’ont dit on essaye de les joindre, une demie heure après karine partait accoucher... Gaspard est né avec 15 jours d’avance, pèse 3 kgs, tout s’est passé très vite. ils sont rentré hier à BKK dans l’appartement et j’ai pu grace à cette merveilleuse technique internet, voir Gaspard. Ils rentrent en métropole le 27 janvier. le pin (nommé antoine) est bien arrosé en ce moment.Continuez à nous faire réver, et Domnique il faut arreter de te faire remarquer avec tes tenues..
    Amicalement Les Pelluchons à st georges

  • c’est pas vrai !! Dominique a emporté un short pour visiter ces pays.....
    l’esprit des Farang n’est pas encore branché sur la subtilité
    respectueuse poour se concilier les bonnes grâces des dieux locaux qui virevoltent tout autour.
    Bravo pour les photos et merci
    françoise pansard

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.